Nos actualités

On parle
des Petits Matins Bleus…

7 July 2020

Reportage aux Petits Matins Bleus, par la presse spécialisée des Maisons d’hôtes “Accueillir Magazine”.

Merci à Caroline et Charles de mettre en avant la Normandie, le Calvados – Pays d’Auge, et plus particulièrement Les Petits Matins Bleus dans le dernier numéro de Juillet-Août 2020.

« Anne et Fabien entament leur quatrième saison aux Petits Matins
Bleus. Ils habitaient alors Caen et ont trouvé cette propriété déjà aménagée en gîte et chambres d'hôtes, située sur la route des fromages du Pays d'Auge, à quelques kilomètres de Livarot, à 20 km de Camembert, à 35 minutes de Caen et 40 de Cabourg et la mer, à la croisée de l'Eure, du Calvados et de l'Orne. Lisieux, les nombreux haras et cliniques de cette région du cheval dont le Haras du Pin à 30 minutes, les châteaux sont les autres raisons des réservations, ainsi que les invités aux mariages qui se déroulent dans les environs. Les clients, pour beaucoup des habitués, viennent se reposer et faire du vélo. Cet été, Anne et Fabien ont investi dans deux vélos électriques car on est dans la partie vallonnée du Pays d'Auge. Les animaux sont acceptés et profitent du jardin de 1 hectare.
Dans deux dépendances se trouvent 1 gîte et 4 chambres d'hôtes avec chacune sa petite cuisine. Dans la maison aux colombages qu'ils habitent, une grande pièce à vivre accueille les hôtes.
L'été, les petits déjeuners sont servis sur les petites terrasses
aménagées pour les chambres d'hôtes. Les chambres portent le nom de pommiers de la propriété, Reinette, Melrose, Pomme d'Api, la dernière s'appelle Eden, comme le chien de la propriété. •
Un hectare dont une grande partie laissée à la biodiversité avec des arbres fruitiers. Ils en ont planté beaucoup depuis leur arrivée. Chaque année, Anne et Fabien se rendent dans une coopérative, ils pressent leurs pommes, environ 250 kg et reviennent avec 150 bouteilles de jus de pomme maison, servi au petit déjeuner. Anne prépare toutes les confitures avec les fruits des pommiers, pêchers, mûriers, framboisiers, groseillers... Les dernières confitures mises au point sont celles de pissenlit et tilleul. Les hôtes peuvent venir se servir, leur cueillette est facilité par les petites ardoises qui parsèment la propriété et indiquent les essences des arbres et arbustes. Ils se délectent aussi des oeufs des poules qui vaquent en liberté la journée.
Soucieux du développement durable, tout sur la propriété est naturel. Anne et Fabien font partie de deux associations locales qui oeuvrent pour un jardinage sans intrant et la protection de la biodiversité, Montviette Nature en Pays d'Auge et Jardiniers en Pays d'Auge»

Accueillir Magazine
Partager sur :

ut dolor porta. ut ipsum mattis consectetur